La grande distribution est un milieu qui intrigue aussi bien qu’il passionne. Quand on est extérieur au secteur, difficile de se faire une idée sur les raisons qui poussent ces professionnels à se passionner pour leurs métiers. Nous avons récolté les témoignages de celles et ceux qui aiment ce qu’ils font. Et ça fait du bien de le lire ! 

Horaires contraignants, stress, travail physique… oui, on serait tenté de croire que le secteur n’attire pas les foules. Et pourtant. Pour ceux qui y goûtent une fois, difficile d’en sortir. Le commerce provoque une forme d’adrénaline. Entre passion du métier, goût des responsabilités, gestion des rayons, tous nous expliquent ce qui leur donne envie de se lever le matin. 

Dans nos témoignages, ils sont jeunes actifs dans le secteur ou compte plusieurs années d’expérience, ils sont chefs de rayon ou hôtesses de caisse, tous expliquent avec passion pourquoi ils aiment travailler en grande distribution.

Lire aussi : « La routine, on ne connaît pas » : rencontre avec des professionnels de la grande distribution qui aiment leur job

Le goût des responsabilités et de l’autonomie

Travailler en grande distribution rime souvent avec responsabilité. C’est ce qui fait le charme de ceux qui vivent le secteur au quotidien : « je suis chef de rayon marée depuis peu et le métier est une vraie révélation pour moi, une vraie chance… », pour ce chef de rayon, fils et petit-fils de commerçant comme il se présente, son quotidien « est un plaisir, étant par ailleurs dans un magasin très dynamique », précise-t-il.

Même responsabilité, et même rayon : « je suis sur un petit nuage chaque jour ! Je travaille depuis près de 3 ans comme chef de rayon marée », explique ce manager, «je kiffe mon métier », assure-t-il : « ce qui fait se lever le matin c’est passer mes commandes, mettre en place mon rayon et vendre », tout en mentionnant l’importance de la relation client, « le relationnel client c’est primordial. Pour moi, les clients ce ne sont pas des portefeuilles loin de là, ce sont des personnes qui deviennent au fur et à mesure du temps des clients fidèles qui me le rendent bien ».

Pour cette employée, même constat : « j’adore mon travail », s’exclame cette gestionnaire appros, « avant j’étais vendeuse en vente d’équipements, ça fait 30ans que je travaille en grande distribution. Ce que j’aime c’est que chaque jour est différent. Le magasin est agréable et surtout les collègues sont au top. Quand on aime, les journées passent très vite », finit-elle par sourire.

La passion anime également cet employé au rayon pet-food : « je prends de plus en plus de plaisir à y travailler » commente-t-il, « je mets en place le rayon, j’intègre de nouveaux produits, construis mon assortiment tout en assurant les commandes. La grande distribution, soit on adore, soit on déteste ».

Lire aussi : Les avantages et inconvénients de travailler en grande distribution

Des professionnels en reconversion qui découvre avec surprise un secteur passionnant

La grande distribution intègre également régulièrement des professionnels d’autres secteurs. Ces derniers proviennent souvent de la restauration :« je dois dire que je m’y amuse beaucoup », explique ce jeune manager qui après 30 ans de restauration vient de découvrir le secteur, « je retrouve dans le métier le contact client que j’avais et le stress du service en moins. C’est une belle découverte », assure-t-il en expliquant qu’il était là à l’origine en attendant la réouverture des restaurants. Depuis il songe à y « finir sa carrière ».

Même secteur d’origine pour cette employée qui a travaillé comme barmaid pendant 25 ans : « j’ai dû faire une reconversion pro suite à des soucis de santé », explique-t-elle, « j’ai choisi d’être hôtesse de caisse pour garder contact avec la clientèle. J’avoue je craignais de devoir rester sur place assise et finalement j’adore ce que je fais… même si les clients ne sont pas toujours cool c’est une minorité… », tempère-t-elle à la fin.

Diversité des tâches et pas le temps de s’ennuyer

Ce qui ressort des témoignages, c’est la diversité des tâches : « on ne s’ennuie jamais », reconnaît cette adjointe de rayon, « j’ai toujours quelque chose à faire. On doit donner toujours plus de nous-même et j’adore ça».

Même son de cloche pour cette employée au rayon métier : « j’aime le contact avec la clientèle. Renseigner les clients. J’aime aussi gérer mes stocks, faire mes commandes et surtout mettre en avant nos produits ». Autant de tâches qui font des journées, « des jours qu’on ne voit pas passer », ajoute-t-elle, « rares sont les jours où je n’ai pas envie d’aller bosser, et ce malgré la fatigue »

Un métier avec ses contraintes, mais où « le positif rattrape le tout »

Toutefois, oui, soyons lucides, travailler en grande distribution « ce n’est pas le monde des Bisounours » pour reprendre un des nombreux commentaires, « le métier intègre aussi bien du positif comme du négatif », ajoute ce membre de la communauté. 

En effet, « aimer son métier ne veut pas dire aimer à 100% ce qu’il implique tous les jours », tempère l’un d’eux : « j’aime mon métier. Ça fait 29 ans que j’y travaille. Après divers postes dans le magasin, je suis maintenant hôtesse de caisse. Pour moi, le magasin c’est un peu comme ma 2ème famille », avant d’ajouter, « même si ce n’est pas tous les jours facile, c’est le bonheur de pouvoir rire avec des clients sympas et de pouvoir leur donner un peu de réconfort dans cette période difficile. Et c’est réciproque ! », conclut-elle.

Même constat pour ce jeune entrant dans le secteur. Pour lui, l’image vis-à-vis du secteur a changé : « j’ai intégré le métier depuis moins d’un an. Je suis au rayon liquide et ça me plaît beaucoup ». Le jeune chargé de rayon reconnaît « les points négatifs comme certains clients irrespectueux ou parfois la charge de travail assez conséquente », mais confie que ce travail a pu l’aider « positivement en me forçant à sortir de ma zone de confort. J’ai pu laisser ma timidité maladive derrière moi grâce aux contacts quotidiens avec des personnes inconnues », reconnaît-il.

Une passion débordante pour certains que certains proches ont même du mal à comprendre, comme nous explique notamment cette employée : « cela fait 25 ans que je suis en grande distribution. J’adore mon métier, mais j’avoue que quand j’en parle à mes proches, soit ils me posent la question :  » mais tu es sûre que tu as envie de continuer à faire de la caisse ? »». Difficile, vue de l’extérieur, de faire comprendre que ce secteur regorge de professionnels passionnés.