Nous analysons et comparons la visibilité locale des supermarchés et hypermarchés. Ville par ville, nous mesurons les magasins qui génèrent le plus d’interactions sur leurs réseaux sociaux.

Avec SocialNews, nous partageons nos analyses et études de cas. Nous analysons la visibilité de supermarchés et hypermarchés dans des zones géographiques précises afin de mieux comprendre la stratégie locale des enseignes et lever quelques idées reçues.

Ces analyses sont aléatoires. Nous pouvons effectuer ces analyses selon vos demandes. N’hésitez pas à passer par la page contact pour nous suggérer une ville à analyser.


La stratégie réseaux sociaux locale des enseignes à Rennes

Pour bien connaître la ville, Rennes est intéressante. Déjà, c’est une ville à taille humaine. Accessible et bien desservie par les transports, la ville fait profiter à ses habitants d’une ligne de métro qui permet de rejoindre la ville du Nord vers le Sud (pour faire simple), et bientôt d’une seconde ligne allant d’Ouest en Est.

La concurrence est très forte dans cette zone géographique. Rennes et sa périphérie comptent de nombreux super et hypermarchés, toutes enseignes confondues. Trois imposants E.Leclerc (Cleunay, Saint-Grégoire et Vern-Sur-Seiche) et deux imposants Carrefour (Cesson et Alma, dont le dernier abrite une vaste galerie commerciale très fréquentée) sont en concurrence avec un magasin Cora situé à Pacé, un Intermarché situé au nord de la ville, ainsi que deux magasins U, dont un Hyper U situé à Chateaugiron.

Bien entendu, la ville compte également plusieurs commerces alimentaires intra-muros : dont un Biocoop, un Monoprix (situé dans un centre commercial important), Carrefour MarketU ExpressCarrefour City, etc.


La stratégie réseaux sociaux locale des enseignes à Nantes

Avec de nombreux hypermarchés, la ville de Nantes est une étude de cas intéressante à analyser sur les réseaux sociaux. On retrouve pas moins de 9 hypermarchés généralement situés en périphérie de la ville. Ce sont eux qui drainent le maximum du chiffre d’affaires sur la zone. D’autres magasins de proximité et discounters complètent le maillage de la ville.

La concurrence est rude à Nantes. Autour de 4 imposants hypermarchés E.Leclerc (Atlantis, Basse-Goulaine, Paridis et Orvault), on retrouve notamment deux hypermarchés Auchan (Saint-Herblain et Saint-Sébastien) et un supermarché U à Vertou.

Info importante, le Auchan Saint-Herblain est aussi celui qui a renoncé au prospectus. en mai dernier. Ayant une population urbaine, l’hypermarché avait fait le choix du digital pour compenser. Nous verrons que dans les faits (sur Facebook en tout cas), le magasin n’est pas pour autant le plus visible.

Répartition géographique des principaux supermarchés et hypermarchés à Nantes

Planning de nos prochaines analyses géographiques :

Bordeaux (mai)

Inscrivez-vous pour être alerté de nos prochaines publications.