Alexandre Bompard, le PDG du groupe Carrefour a précisé au micro de BFMTV qu’une prime de 1000 euros serait versée à l’ensemble des salariés qui ont travaillé pendant le confinement.

Le versement de cette prime ne tiendra pas compte du temps travaillé.

Le débat sur la prime des 1000 euros n’en finit pas. Les salariés du groupe Carrefour toucheront bien une prime de 1000 euros s’ils ont travaillé durant le confinement, et ce sans autre condition. 

Le président de Carrefour a indiqué sur BFM que cette prime serait de “1000 euros net, non conditionnels, et non proratisés au temps de travail, pour tous les collaborateurs présents pendant la période”. 

Lire aussi : Pourquoi tous les salariés de la grande distribution ne toucheront pas la prime de 1000 euros

Une réponse aux critiques des syndicats

Alexandre Bompard répond ainsi aux critiques des syndicats de la grande distribution.

Cette prime des 1000 euros est long débat depuis des semaines. Ces dernières semaines, les effets d’annonces ont été nombreux, mais peu de salariés déclarent avoir réellement touché cette prime.