Pour lutter contre la précarité menstruelle à laquelle sont confrontées de nombreuses femmes, des enseignes de la grande distribution proposent des protections périodiques gratuitement.

Elles sont collégiennes, lycéennes, étudiantes, travailleuses précaires, mères célibataires, migrantes, sans-abri ou incarcérées. Ce sont des milliers de femmes qui n’auraient pas les moyens de se procurer régulièrement des protections hygiéniques. 

En France, ce sont deux millions de femmes qui n’ont pas accès à ces produits de première nécessité. Face à cette crise que l’on nomme « la précarité menstruelle », de nombreuses initiatives sont lancées. Dans le secteur de la grande distribution, certaines enseignes ont également opté pour une telle initiative.

Lidl, la première enseigne au monde à proposer une telle initiative.

En 2020, une loi a été adoptée en Ecosse et vise à établir que la précarité menstruelle ne doit plus impacter les femmes à l’heure actuelle. C’est le premier pays à rendre les protections périodiques gratuites au niveau national. Consciente de l’importance de cette loi, Lidl est la première enseigne au monde à proposer des protections périodiques gratuitement.

C’est en Irlande, que les 168 magasins Lidl ont alors élaborés un système afin que leurs clientes puissent bénéficier de protections périodiques gratuites. Suite à un communiqué publié lundi 19 avril par la direction de l’enseigne, les personnes éligibles (personnes dans le besoin) peuvent désormais obtenir une boîte gratuite de tampons chaque mois, depuis le 3 mai. Pour cela, elles doivent se munir d’un coupon spécifique, à télécharger sur l’application Lidl Plus. Par ailleurs, le distributeur a également décidé d’instaurer des dons trimestriels de produits menstruels à des associations caritatives qui viennent en aide aux plus précaires, y compris les sans-abris.

Carrefour propose des protections périodiques gratuites, mais aux étudiantes

Après avoir pris l’engagement en février dernier d’offrir à toutes les étudiantes un paquet de protections hygiéniques par mois dans tous ses hypermarchés, le géant de la distribution poursuit ses efforts pour lutter contre la précarité menstruelle en étendant cette initiative à l’ensemble de ses Carrefour Market, soit plus de 1 000 magasins. « Dès le 28 mai et jusqu’au 31 août, les étudiantes pourront bénéficier d’un paquet gratuit par mois de tampons ou de serviettes hygiéniques Carrefour Soft, dans tous les hypermarchés et supermarchés Carrefour (liste complète à retrouver sur carrefour.fr).

Afin que cette offre puisse profiter au plus grand nombre, elle est limitée à un produit par mois sur présentation de la carte étudiante et de la carte de fidélité lors du passage en caisse », a précisé le distributeur dans un communiqué. En effet, les hypermarchés Carrefour offrent un paquet de protections périodiques par mois aux étudiantes, jusqu’au 31 aout, sur présentation de leur carte étudiante et de la carte fidélité du magasin.