Pour accompagner sa croissance en France, l’enseigne allemande mise sur la jeunesse. Pour 2021, Lidl souhaite attirer 3000 nouveaux salariés dans ses effectifs. Une aubaine pour l’emploi en ces temps de crise sanitaire.

C’est plutôt une bonne nouvelle pour l’emploi. L’enseigne allemande poursuit son ascension en France en inaugurant de nouveaux magasins et en grappillant de précieux points de parts de marché. Pour accélérer son développement, Lidl prévoit d’embaucher 3000 nouveaux salariés en 2021 pour compléter les déjà 40 000 collaborateurs de l’enseigne.

Les postes concernent les magasins de l’enseigne, mais également ses plateformes logistiques. Lidl mise sur les jeunes pour agrémenter les effectifs actuels et fait de l’insertion des jeunes une priorité depuis des années. 20% des managers de l’enseigne ont par ailleurs moins de 30 ans.

Les contrats proposés sont essentiellement en CDI. L’enseigne entend également mettre l’accent sur les contrats d’apprentissage et de professionnalisation.

Des salaires à l’embauche avantageux à hauteur de +15% du SMIC

Lidl entend séduire la nouvelle génération en promettant des salaires à l’embauche plus élevés que la moyenne, jusqu’à « 15% de plus que le SMIC » en moyenne annonce la DRH de l’enseigne sur Echos Start. « Chez Lidl, le taux horaire est généralement plus intéressant que dans d’autres enseignes », explique cet employé tout en ajoutant avoir des « primes et un 13ème mois ».

Les étudiants sont également très recherchés. Chaque année, Lidl en recrute plus de 6000 chaque année. L’objectif pour l’enseigne est de repérer les talents afin de les enrôler à la fin de leur cursus.

Une image améliorée auprès des salariés

Pour intégrer l’enseigne, les exigences sont toutefois fortes : « il faut être sûr de soi et montrer qu’on est capable d’apporter le meilleur pour l’enseigne », conseille un manager à un jeune actif au sein de notre communauté qui souhaite intégrer un magasin. Le métier exige également une «  forte polyvalence ».

Une chose est certaine, l’image de l’enseigne a considérablement évolué ces dernières années, aussi bien côté consommateur que côté salarié. Loin de l’image du hard-discounters, Lidl séduit de plus en plus : « cela fait 14 ans que je travaille dans l’enseigne et ça se passe bien avec des hauts et des bas comme dans toute boîte », commente cette employée, « l’enseigne a vraiment changé sa politique par rapport à quand je suis rentré », admet-t-elle.

Lidl veut promouvoir l’ascenseur social

Enfin, l’enseigne propose de « nombreuses opportunités », tel qu’il est inscrit sur le site de l’enseigne consacré à l’emploi : « notre évolution est aussi la vôtre » promet d’ailleurs Lidl.

L’ascension de Lidl en France est une belle carte à jouer pour les salariés. Les nouvelles ouvertures de magasins, les nouveaux projets en interne et l’accélération du digital assurent des perspectives de carrière pour les jeunes actifs.

En intégrant l’enseigne, il n’est pas rare de voir des parcours d’équipier devenu adjoint manager puis responsable de supermarché. 90 % des équipes dirigeantes sont issus de la promotion interne.

Dans un contexte de crise, Lidl affiche en tout cas de belles promesses pour les plus motivés.