Le Covid19 sera bientôt reconnu comme maladie professionnelle. Les professionnels de la grande distribution, comme de nombreux secteurs en seconde ligne sont concernés.

La mesure était attendue. Contracter le Covid19 sera bientôt considéré comme maladie professionnelle. En avril dernier, la mesure concernait uniquement la première ligne des travailleurs lors de la crise sanitaire. Cette fois, d’autres secteurs seront concernés, comme celui de la grande distribution.

Cette reconnaissance, qui avait été annoncée en avril dernier par le ministre de la Santé Olivier Véran, donnera droit une indemnisation en rente ou en capital en cas de séquelles ou décès. Ce décret concernera uniquement les cas graves.

Le décret sera publié sous quelques jours. Elle prendra en compte les formes graves de patient ayant contracté le Covid19. Par cas graves, il faut comprendre les cas dont les patients ont bénéficié une oxygénothérapie. 

Cela « permet de bénéficier d’un remboursement des soins à 100 % sur la base du tarif de la Sécurité sociale. La reconnaissance permet aussi de bénéficier d’indemnités journalières plus avantageuses que lors d’un arrêt maladie courant ».

La grande distribution concernée

Les professionnels en première ligne, les professionnels de santé notamment, avaient obtenu cette reconnaissance en cas de forme sévère

La bonne nouvelle, c’est que les salariés d’autres secteurs d’activité vont pouvoir bénéficier de cette mesure. Un régime va en effet être mis en place pour la grande distribution. Les transporteurs routiers, qui ont aussi été exposés aux risques pendant le confinement, sont également concernés.