C’est une innovation pour le moins écologique ! Après le vrac alimentaire, le vrac sur les produits d’hygiène, place désormais au vrac au rayon eau. Une société propose ce concept auprès des enseignes bio, mais le marché intéresse aussi les grands acteurs de la distribution.

Cela peut surprendre. Pas manque d’habitude sans doute. L’eau en vrac est un concept quasi unique en France. La société H2Origine, petite société de Loire-Atlantique, qui propose la solution permet aux consommateurs des magasins de se servir d’une eau filtrée en libre-service. À l’instar des céréales, des épices, des pâtes… le principe est le même.

Ce concept vise à séduire les consommateurs toujours plus soucieux de réduire leurs déchets, et surtout le plastique dont la consommation est encore extrêmement forte suite à l’achat des bouteilles plastiques d’eau. Elles représentent en effet 80% des déchets plastiques.

La grande distribution intéressée par le concept

Le dispositif plaît aux enseignes de la grande distribution qui voit dans cette idée de transformer l’habituelle consommation de bouteilles plastiques. La solution qui se veut écologique vient contrer cette consommation à l’heure où le plastique est rejeté par les consommateurs.

Le dispositif est directement branché sur le réseau d’eau du magasin qui filtre l’eau du robinet. La filtration qui se veut très précise circule à travers quatre niveaux de filtration : filtre à charbon actif, filtre à sédiment, osmose et post-filtre à charbon actif. Le système permet de libérer l’eau du calcaire, du chlore , ainsi que des résidus de pesticides, métaux lourds et même des traces de médicaments qui peuvent trouver parfois dans l’eau du robinet.

Du côté des enseignes de la grande distribution, des enseignes comme Biocoop ont adopté le dispositif et stoppé la vente d’eau en bouteille 

120 magasins à travers la France ont déjà séduit par le concept, dont parmi elles, cinq enseignes de la grande distribution parmi lesquels Hyper U et Cora ainsi que Delhaize en Belgique. Intermarché et E.Leclerc sont également très intéressés par le concept.

Une offre écologique pour séduire les consommateurs sensibles aux sujets sociétaux

Le concept propose de l’eau plate ou gazeuse. Elle est même consommable pour les nourrissons. Le dispositif s’accompagne d’une part de bouteille plastique réutilisable deux ans, et d’autre part bouteille en verre réutilisable à l’infini. Cela revient à 1,50€ la bouteille, et environ 0,25 centime le litre d’eau, soit des prix sensiblement similaires à ce qu’on trouve en grande distribution. Le geste écologique en plus.