Une proposition de loi a été votée par l’Assemblée nationale pour inciter les commerces de plus de 1000m2 à proposer une heure silencieuse afin de faciliter l’accès aux magasins aux personnes en situation de handicap.

Bientôt des heures « calmes » au sein de la grande distribution pour permettre l’accessibilité aux personnes handicapées, notamment ceux souffrant de troubles mentaux ou neurologiques. L’Assemblée Nationale a adopté cette proposition de loi ces derniers jours.

Faut dire que cette initiative se répandait de plus en plus au sein des enseignes de la grande distribution. Validé notamment chez Système U qui propose depuis 2019 des heures calmes tous les mardi entre 13h30 et 15h30, ces heures visent à baisser l’intensité lumineuse des néons ainsi que l’ambiance sonore.

La loi concerne les points de vente au-delà de 1000 m2. Une heure silencieuse chaque semaine devra ainsi être programmée.

Une initiative née chez Système U

Prévu pour une mise en place en début d’année 2022, le délai s’explique pour laisser la grande distribution s’adapter aux difficultés actuelles rencontrées par la Covid19 a expliqué la députée Nadia Essayan en charge de cette proposition de loi : « Les grandes surfaces ont déjà fait beaucoup, mais il reste des problématiques non prises en compte ».

Cette initiative est née en 2019 au sein de l’Hyper U de Vierzon, dans le cher. Poussée par la maman d’une petite-fille autiste,, la mère de famille avait réclamé cette mise en place d’heures calmes afin de rendre le magasin plus agréable pour certaines personnes particulièrement sensibles aux bruits et aux stimuli visuels.

Plusieurs magasins avaient adopté l’initiative jusqu’à se répandre dans de nombreux magasins de France.