De nombreux employés de rayons de la grande distribution constatent de plus en plus une recrudescence des caddies et paniers abandonnés par les clients. Un mystère pas vraiment élucidé, mais que nous avons tenté de comprendre en interrogeant les professionnels du secteur.

À vrai dire, quand on a commencé à s’interroger sur ce sujet, nous avons d’abord pensé à une blague ou à des cas isolés. Or, au fil des échanges, nous nous sommes rendu compte très rapidement qu’il était bien plus sérieux qu’on ne le pensait.

Car visiblement, à travers les différents groupes Facebook que nous administrons, ce sujet a de quoi susciter de l’inquiétude et de l’incompréhension de la part des professionnels de la grande distribution. Ces derniers jours, de nombreux salariés nous ont remonté une recrudescence des caddies et paniers abandonnés dans les allées des supermarchés. « Je pense qu’on est tous victimes du mystère des caddies abandonnés avec de la marchandise dedans. Ça m’exaspère d’en voir de plus en plus chaque jour », constate cet employé.

Souvent pleins, ces derniers sont en effet abandonnés par leur propriétaire, sans raison apparente et sans message de leur part.

Ces caddies abandonnés ont deux conséquences directes : d’une part, c’est aux salariés de récupérer les produits abandonnés et de les replacer dans les rayons. Cela réclame du temps dans une période où celui-ci manque. D’autre part, cela provoque beaucoup de déchets et de gaspillage alimentaire : « comme nous ne savons pas depuis combien temps ces caddies stationnent dans les allées, le souci c’est qu’il y a de la perte dans les caddies ou paniers, notamment avec les produits frais et les surgelés », indique cet employé de rayon. « 

Cela nous est arrivé la semaine dernière » nous explique cet autre employé en complétant « dedans il n’y avait que des produits surgelés. Nous avons dû tout jeter à la poubelle, c’est rageant ».

Une augmentation des incivilités des consommateurs

 « C’est comme le mystère de la 2ème chaussette qui disparaît dans la machine à laver ! ». Derrière l’ironie de cette remarque, cette démarche des clients a de quoi réellement soulever des incompréhensions. Nombreux sont les salariés à remarquer une augmentation des incivilités des consommateurs depuis le début du confinement.

Pour d’autres, le constat est sans appel : « Depuis que nous sommes plus exposés avec cette crise du coronavirus, nous constatons une hausse des incivilités vis-à-vis de nos métiers », raconte cet employé. « Bienvenue dans le monde de l’incivilité », regrettera cette autre employée. Moins patients et plus exigeants, les clients des magasins abusent des pressions envers les professionnels.

Ces incivilités sont belles et bien réelles. Nous les avions d’ailleurs déjà remontées aux débuts de la crise en racontant les différentes mésaventures que subissent les professionnels présents sur le terrain chaque jour.

Lire aussi : Le coup de gueule des professionnels de la grande distribution face aux incivilités des consommateurs

Quels sont les raisons d’abandon de caddies ?

« Ça m’a toujours intriguée ces caddies pleins qui traînent dans les rayons… » raconte ce membre. : « j’ai des caddies vides avec des sacs dedans qui trainent dans les rayons. Et pourtant, nous n’avons pas trop de monde en caisse. Pour moi, c’est mystère et boule de gomme ». Alors, quelle réponse pour expliquer ces faits ? 

En interrogeant la communauté, difficile de trouver une réponse claire. « Je pense que parfois les clients finissent par se rendre compte qu’ils n’ont pas eu leur paie sur leur compte bancaire ». La peur du passage en caisse et d’essuyer un refus bancaire est une première hypothèse et surtout est monnaie courante en début et fin de mois. Mais cela ne justifie pas l’abandon du caddie plein (et ce sans alerter les équipes en magasin).

En avançant dans les discussions, d’autres émettent encore d’autres hypothèses : « Je me dis que les clients ont dû apprendre une mauvaise nouvelle et ont tout abandonné…». D’autres demeurent plus catégoriques : « ces abandons sont directement liés au temps d’attente en caisse ! » indique ce responsable qui explique que certains clients préfèrent abandonner leurs caddies plutôt que de passer plusieurs minutes à attendre avant de trouver une caisse disponible.

Ces abandons suscitent bien des interrogations. D’autres employés racontent aussi certaines inversions de caddies entre clients. Si « cela arrive parfois », les caddies finissent toujours par trouver leur propriétaire.

Le mystère demeure toujours donc. L’enquête continue.