C’était annoncé depuis plusieurs semaines déjà. Auchan a mis en vente 10 magasins. Selon la direction d’Auchan Retail France, « des candidats acquéreurs pressentis » ont été trouvé.

C’est cette semaine qu’au cours de son comité central d’entreprise, que la direction d’Auchan a révélé avoir trouvé des repreneurs potentiels pour 10 de ses magasins.

Parmi les magasins concernés, on retrouve ceux-ci

  • L’Hypermarché de Villetaneuse (93)
  • Les supermarchés de Faulquemont (57), Arras (62), Perpignan (66), Athis-Mons (91), Saint-Ouen-L’Aumône (95)
  • Les Chronodrive d’Agen (47), Bayonne (64) et Vannes (56)
  • Les Halles d’Auchan de Meaux (77)

Lidl, Aldi et Intermarché positionnés et des salariés repris

Le détail n’a pas été précisé mais on sait d’ores-et-déjà que les enseignes Lidl, Aldi et Intermarché se sont positionnés selon le magazine Les Échos.

Côté emploi, près de 300 salariés sont concernés par ces reprises de magasins. 61 postes ont déjà prévu d’être supprimés au sein des services centraux de la direction d’Auchan. Ces suppressions sont directement concernées par un plan de sauvegarde de l’emploi

Des situations en attente pour d’autres magasins

Toujours est-il qu’il reste des magasins à revendre et ceux-ci se font attendre. La situation est ainsi plus compliquée pour les magasins suivants :

  • Supermarchés de Tours (37), Esvres (37), Rouen (76), et Albert (80)
  • Le Auchan bio de Marquette-lez-Lille (59)
  • Le Chronodrive de Caen (14)
  • La Halle d’Auchan de Bobigny (93)

Si aucun repreneur ne se manifeste, la direction d’Auchan précise que les magasins seront fermés si aucune offre ne leur est destinés. Ils suivront ainsi le même sort que les supermarchés de Roanne (42), Mulhouse (68), et Chevilly-Larue (94) qui ont déjà fermé leur portes.