C’est une décision qui fait grincer des dents les clients du magasin. Depuis un mois, le magasin Lidl a décidé de rendre payant le stationnement au-delà d’une heure sur son parking. Une barrière a été installée à l’entrée du parking.

En voilà une décision qui ne fait pas plaisir à tous les clients. Depuis quelques semaines maintenant, le magasin Lidl situé au Boulevard des Couteaux à Wattrelos dans le Nord de la France prévient ses clients : le stationnement sera payant au-delà d’une heure. 

5 euros toutes les 15 minutes au-delà d’une heure

Côté tarif, la première heure est gratuite pour permettre aux clients du magasin de faire leurs courses sans avoir à débourser de l’argent supplémentaire. Au-delà d’une heure, il faut débourser 5 euros toutes les 15 minutes supplémentaires.

Dans une publication relayée sur Facebook, une consommatrice s’insurge contre cette décision : « il faut savoir que dans ce Lidl il y a 2 ou 3 caisses ouvertes, et une file d’attente souvent longue » tout en regrettant que « le ticket du parking ne soit pas validé en caisse quelque soit le montant des achats».

La raison de cette décision est de limiter la présence de véhicule qui “squattent” sur le parking. Selon La Voix du Nord qui relaie cette information, deux salariés de l’enseigne ont renseigné les clients à proximité des barrières pour expliquer leur fonctionnement à la clientèle. Deux affiches ont également été positionnées à l’entrée du magasin pour prévenir la clientèle de cette décision.

Objectif : garantir de la place aux clients du magasin

Cette décision, l’enseigne Lidl la justifie dans une volonté de garantir des places de stationnement aux clients qui fréquentent le magasin, et non pour d’autres objectifs. Le magasin est en effet situé dans une zone où de nombreux riverains et de clients de commerces alentour stationnent. Ces derniers monopolisent les places au détriment du confort des clients de l’enseigne.

En janvier dernier, un autre magasin avait pris la même décision afin d’éviter que d’autres véhicules “squattent” le parking. Le parking faisait face à un encombrement régulier qui ne laissait plus de place aux clients du magasin.