Pas de masque, pas d’entrée dans le magasin. La décision était attendue. Le port du masque sera obligatoire dans les supermarchés et hypermarchés de France. Une décision attendue par les professionnels de la grande distribution qui constatent un relâchement dans l’application des gestes barrières.

Il était souvent recommandé au sein des magasins et chaque magasin pouvait décider à son échelle de le rendre obligatoire. La donne a changé. Le port du masque sera donc imposé dans les commerces de France. Un client qui ne portera pas de masque ne pourra pas entrer dans l’enceinte du magasin.

Afin d’anticiper une nouvelle vague de contamination et d’en limiter la propagation, le gouvernement a décidé de prendre des mesures radicales. Ce samedi, le ministre de la Santé l’a confirmé : “dès lundi, le port du masque sera obligatoire dans les lieux clos comme l’a annoncé Jean Castex. Cela concerne les commerces, établissements recevant du public, marchés couverts, banques… Gestes barrières et dépistage restent essentiels pour lutter efficacement contre le virus” assure sur Twitter Olivier Véran.

Lire aussi : Période post Covid-19 : pour les salariés de la grande distribution, le monde d’après ressemble finalement au monde d’avant

Des masques obligatoires dans les commerces

Cette mesure intervient deux mois après le déconfinement alors que de nombreux signaux démontrent un accroissement du nombre de contaminés en France. Pour renforcer la prévention, la décision a donc été généralisée : “c’est une situation qui appelle plus de vigilance” affirme d’ailleurs le nouveau premier ministre.

Le port du masque sera donc obligatoire au des enseignes de la grande distribution française. La mesure sera valable chez Auchan, Aldi, Carrefour, Colruyt, Cora, Groupe Casino, Intermarché, Leclerc, Lidl, Netto, Supermarché Match et Système U.

“Conformément aux directives gouvernementales, et pour protéger au mieux les clients et les collaborateurs, le port du masque sera obligatoire à partir du lundi 20 juillet dans l’ensemble des magasins des grandes enseignes alimentaires”

Fédération du Commerce et de la Distribution sur Twitter

Des gestes barrières moins respectés par les clients ces dernières semaines

De nombreux professionnels du secteur réclament depuis longtemps le port du masque : ”vivement le port obligatoire pour tout le monde clients et employé…”, indique sur notre page Facebook un des salariés du secteur.

Et été rime avec relâchement. De nombreux professionnels alertent déjà sur un relâchement des gestes barrières : “en ville, les consommateurs respectent respect les mesures”, explique cette salariée, mais constate “un fort relâchement dans les magasins de bord de mer. Là, le masque n’existe plus” regrette cette même salariée.

Une autre responsable de magasin fera le même constat : “dans mon Carrefour Market en métropole lilloise, le masque est obligatoire pour tout le personnel depuis le début de la crise. Là je suis en vacances dans le sud et je regrette de voir comme il est peu porté dans les magasins par les clients comme par le personnel !”. “Je travaille dans un magasin côtier. Les clients sont en vacances et le masque aussi. Beaucoup l’ont oublié dans leur valise !”, explique ici ce salarié.

Force est de constater que le port du masque n’était plus un réflexe pour de nombreux consommateurs. La crainte que les enseignes de la grande distribution soient des viviers de contamination est réelle. La crainte était bien réelle déjà pendant le confinement.

Le masque obligatoire aussi pour les professionnels

Pour les professionnels, “le masque obligatoire pour les employés à l’ouverture du magasin”, explique ce responsable. Mais certains magasins ont aussi fait preuve de relâchement : “Notre direction a imposé le port du masque pour tout le personnel du magasin, car beaucoup de clients se sont plaints”, indique cette employée de magasin.