Le déconfinement est-il l’occasion pour les enseignes de revenir leur rythme d’avant la crise sanitaire ? En tout cas, après trois mois difficiles, Leclerc retrouve une croissance en termes de parts de marché. Lidl, Aldi et Intermarché affichent également de bonnes performances. Carrefour et Géant Casino sont toujours à la traîne.

Avec +1,9 point de parts de marché sur la dernière période enregistré, E.Leclerc retrouve le chemin de la croissance. Après avoir subi une chute de fréquentation dans ses hypermarchés, l’enseigne leader en France s’octroie 23,3% de parts de marché. Une bonne nouvelle pour le mouvement Leclerc qui avait enregistré trois baisses successives. 

Lidl et Aldi, autres grands gagnants

L’enseigne allemande Lidl est l’autre grand gagnant de la période : avec une croissance de 0,5 point, l’enseigne se retrouve avec 6,4% de parts de marché. Selon Kantar, elle doit cette croissance à des clients plus nombreux et par une hausse significative du panier moyen. Ce dernier s’établit à 24,70€.

L’autre enseigne allemande Aldi engrange de son côté +0,2 point et atteint les 2,4% de parts de marché, alors même que l’enseigne entame son déploiement en France suite au rachat de Leader Price.

Intermarché poursuit sa progression

L’enseigne de Mousquetaires continue son ascension : avec +0,5 point sur la période, l’enseigne indépendante affiche une santé insolente en enregistrant plusieurs périodes de croissance. Une des raisons affichées est la performance des drives.

Carrefour et Géant Casino à la peine

Le groupe Carrefour est mal en point. Avec un recul de 0,9 point. Les hypermarchés sont à la peine (-0,9 point), idem pour les Carrefour Market (-0,2 point). Seuls les commerces de proximité de l’enseigne enregistrent une hausse (+0,2 point).

Même constat chez Géant Casino qui affiche un recul de 1,4 point, en partie à la baisse de son parc en France suite à la cession des magasins Leader Price pour Aldi.

De son côté, Auchan perd 0,4 point sur la période.

Évolution de parts de marché sur la période P6, soit du 18 mai au 14 juin. Les données concernent les dépenses en produit PGC et Frais Libre-Service.