En ces temps de crise sanitaire liée à la propagation du Covid19 en France, le nettoyage des caddies n’en est plus que nécessaire. Si de nombreux magasins ont pris en charge manuellement cette étape pour rassurer leurs consommateurs, quelques acteurs sur le marché (Archakdi, Hyperclean ou Astheo) proposent des machines nettoyantes. La demande n’en est que plus grandissante.

Les caddies ont la vie dure ! Basculés de main en main, les caddies de supermarché contiennent souvent plus de germes que sur une lunette de toilette. Rien de très réjouissant surtout dans un contexte où l’hygiène est plus que de rigueur.

Ces indispensables aux enseignes de la grande distribution connaissent rarement dans leur vie à nettoyage complet. Peu pratiques à nettoyer, les caddies de supermarché accumulent la saleté souvent sous le regard ignorant des consommateurs.

Lire aussi : La grande distribution alimentaire plus que jamais garante de l’innovation environnementale

Faciliter le nettoyage des caddies

Et les machines dédiées au nettoyage de chariot de supermarché suscitent un regain d’attractivité par ces temps de crise sanitaire. Ce marché n’est toutefois pas si nouveau. Quelques concepts existent déjà.

Astheo et son « Trolley Cleaner »

Astheo est une société basée à Angers et depuis l’épidémie de coronavirus de nombreux magasins regarde la solution de plus près. Imaginée en 2012 la solution n’avait pas réellement séduit les acteurs de la grande distribution. À l’époque l’intérêt était encore faible pour cette solution qui a connu deux mises à jour, une en 2012 et une en 2015. 

Depuis l’épidémie du coronavirus, la demande et on ne peut plus grandissante. La PME se dit même prête à conquérir ce nouveau marché avec cette machine appelée le « Trolley Cleaner ». La machine permet le nettoyage d’environ 60000 caddies de supermarché par an.

Pratique et facile d’utilisation, la machine repose sur un mécanisme essentiel. L’utilisation d’un jet puissant complété d’un désinfectant adapté. Et en seulement 2 minutes le caddie ressort totalement propre.

Crise sanitaire oblige, l’entreprise aurait reçu plus de 60 demandes en quelques jours, dont un quart de clients français. L’entreprise a également des demandes en Europe de l’Est ou encore aux Émirats Arabes Unis.

Hyperclean, un prototype de désinfection des caddies

En partenariat avec une enseigne chez Système U, Hyperclean est une invention conçue par une entreprise bretonne. Bien avant la crise sanitaire que traverse l’Hexagone, la solution a été mise en place dans ce supermarché des Côtes-d’Armor.

Ce concept expérimental dispose d’une structure métallique qui, automatiquement dans la nuit et pendant 15 secondes, pulvérise l’ensemble des caddies d’une solution bactéricide et fongicide. Cette solution ne nécessite aucun rinçage.

Entièrement autonome, le dispositif est alimenté en énergie par des panneaux solaires. La société prend également en charge le nettoyage des caddies, nettoyage réalisé cette fois-ci à la vapeur, et ce trois fois par an.

Lire aussi : Comment les professionnels de la grande distribution luttent au quotidien contre le gaspillage alimentaire

L’arche désinfectante avec Archakdi

Plusieurs magasins ont déjà testé le système proposé par Archakdi. L’arche à caddies permet la désinfection en un seul passage de plusieurs caddies. Le système désinfecte grâce à une alimentation en eau et un produit adapté et efficace contre le Covid-19.

Mobile, l’arche permet aux magasins de désinfecter rapidement les caddies. Cette mesure vise à protéger et rassurer les clients. « C’est un système efficace, facile et factuel. Cela permet au client de venir en toute sécurité au magasin avec un caddie totalement désinfecté » assure son fondateur.

Une demande grandissante et un nouveau marché à conquérir

Dans cette période post-confinement qui nous attend, le besoin en nettoyage régulier des chariots ou des paniers risque de croître. Les produits n’avaient à l’époque pas trouvé preneur, sans doute pour des raisons technologiques ou de performance ou de prix.

Cette crise sanitaire apparaît donc comme une aubaine pour ce marché. Les machines devraient rapidement trouver preneur au sein des acteurs de la grande distribution.