Être manager en grande distribution est un métier qui requiert de nombreuses compétences et qualités. La polyvalence est souvent de rigueur dans ce secteur.

En effet, le management dans ce secteur englobe la gestion humaine tout en assurant une productivité commerciale et une meilleure organisation pour les équipes de terrain. Le manager est le véritable chef d’orchestre de son centre de profit.

En quoi consiste un bon manager en grande distribution

Être un manager au sein du secteur exigeant de la grande distribution c’est être à la tête d’une centre de profit pouvant générer plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires chaque année. Un bon manager se doit d’abord de maîtriser des techniques de vente pour garantir la commercialisation de produits.

Mais le manager doit aussi savoir piloter une équipe commerciale, autrement dit des employés de rayon. Un bon manager d’identifie par sa capacité à fédérer et à dynamiser une équipe. Ce poste est central au sein de la grande distribution. Du charisme et surtout un bon sens de leadership sont essentiels pour parvenir à créer une synergie avec son équipe et surtout asseoir une autorité tout en instaurant une condition humaine et agréable pour ses collaborateurs.

Le management consiste à organiser et coordonner toutes les activités des rayons. Faire régner une harmonie au sein des équipes s’avère prépondérant pour atteindre le objectifs commerciaux. L’esprit d’équipe doit constituer une base solide pour l’entreprise.

Lire aussi : Les (vrais) salaires des salariés de la grande distribution alimentaire

Les enjeux du management pour un développement optimal d’un magasin de grande distribution

La réussite d’une activité commerciale repose à l’évidence sur l’efficacité de sa politique de management et sur la qualité de ses managers.

Au sein des entreprises trop traditionnelles, un management trop autoritaire peut être source de mécontentement, de frustration, de démotivation de la part des collaborateurs. Le manager a un impact direct sur leur travail et aussi sur l’image du magasin.

Lire aussi : 5 livres indispensables pour les managers en grande distribution

Manager avec les accords toltèques

Les accords de Toltèques ont été développés dans un livre écrit par Miguel Angel Ruiz en 1997. Ces accords sont basés sur 4 principes de management pour mieux gérer une équipe.

  • Le premier accord dicte « que votre parole soit impeccable » qui signifie que tout manager ne doit avoir que des paroles justes lorsqu’il s’adresse à ses équipes que ce soit en la présence de tout le monde ou dans un entretien individuel. Il ne doit pas parler avec sous-entendu, sarcasme ou bien des propos de dénigrement ou encore blessants. L’agression verbale est très difficile à digérer pour tout le monde alors pour être un bon manager, il faut savoir peser ses mots.
  • Le second dit « quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle », en effet, de nombreux chefs d’équipes échouent en mélangeant le personnel et le professionnel, il faut toujours rester neutre en toute circonstance et ne pas agir en fonction de ses sentiments que ce soit en bien ou en mal. Ceci dit aussi, il faut garder un principe professionnel permettant la réussite de ses actions sans se faire influencé par les critiques inutiles ou bien de se culpabiliser à cause des éventuels échecs.
  • Le troisième principe stipule « Ne faites pas de supposition ». Tous les actes ainsi que les prises de décisions se doivent d’être fondé par du concret que ce soit dans les techniques de vente que dans la gestion des membres de son équipe. Il ne faut pas se contenter des on a dit, ou tel a dit, mais savoir confronter les dires à la réalité pour y voir plus clair et surtout pour ne pas se tromper.
  • Le dernier principe soutient « Faites toujours de votre mieux », le dynamisme d’une équipe se reflète par celui de son chef alors il faut qu’un manager déploie tous les efforts nécessaires pour mieux la diriger.

Ces 4 principes s’ils sont respectés peuvent améliorer les qualités du manager et les rapports avec son équipe. Les 4 accords toltèques permettent au manager d’entretenir une relation de confiance fort avec ses équipes, tout en imposant son autorité et son respect.