Indispensable au secteur de la grande distribution, le métier d’hôtesse de caisse (ou hôte de caisse), encore communément appelé caissière, permet de maintenir un lien constant avec la clientèle de chaque magasin.

Le rôle et les tâches de l’hôtesse de caisse

Aujourd’hui, le rôle essentiel de l’hôtesse de caisse, en tant que personne généralement vue en dernier par un client avant de quitter un magasin, consiste à maintenir la meilleure relation commerciale possible. Ce poste est un élément-clé et assure la fidélisation des consommateurs à une enseigne. Dernière étape de l’expérience d’achat et finalement dernier maillon d’une longue logistique, elle tient donc un rôle important par rapport à l’image renvoyée par une entreprise.

Afin de mener à bien ce rôle, une hôtesse de caisse doit accomplir au quotidien un certain nombre de tâches parmi lesquelles l’enregistrement et l’encaissement des produits des clients, la gestion de sa caisse (en limitant au mieux les erreurs, calculer le total encaissé de la journée, etc.), mais aussi savoir accueillir convenablement les clients.

À sa caisse, l’hôte ou l’hôtesse aura besoin si nécessaire de pouvoir contrôler et vérifier les articles, au cas où une démarque ou promotion est appliquée, de réussir à gérer les potentiels litiges ou attentes pouvant survenir et pourra être amené à faire la promotion de la carte de fidélité de l’enseigne voire des différents services que cette dernière peut proposer à sa clientèle.

Lire aussi : Manager en grande distribution avec les accords de Toltèques

Quel salaire pour un hôte ou une hôtesse de caisse ?

Le salaire moyen d’une hôtesse de caisse débutant est à peu près équivalent au SMIC. À l’année, le salaire est celui du SMIC. En fonction de l’enseigne et de la taille du magasin, des primes de participation ou d’intéressement peuvent compléter le salaire.

Lire aussi : Les (vrais) salaires des salariés de la grande distribution alimentaire

Les évolutions de carrière possibles

Bien qu’elles soient relativement limitées, les évolutions de carrière sont bel et bien envisageables pour des hôtesses de caisse, en particulier au sein des grands magasins. Notamment l’évolution vers un poste comme celui de cheffe de caisses où le salaire mensuel net avoisine les 2000 euros.

Les qualités requises et les compétences nécessaires

Une hôtesse de caisse doit faire preuve d’écoute et d’attention vis à vis des clients en plus d’être apte à gérer rapidement sa caisse. Comme elle est en permanence au contact de la clientèle, elle se doit d’être toujours aimable et souriante en plus de posséder une présentation irréprochable.

Faire preuve de méthodologie et de concentration sont également des qualités indispensables en vue de réduire les possibles erreurs d’encaissement.

Les principaux employeurs des hôtesses de caisse

Parmi les principaux employeurs de ce métier, il s’agit essentiellement des enseignes de la grande distribution, en l’occurrence les hypermarchés, les supermarchés ou encore les petites surfaces spécialisées.

Lire aussi : 5 livres indispensables pour les managers en grande distribution

Quel diplôme nécessaire pour pratiquer ce métier ?

Un diplôme n’est pas obligatoire avant de postuler au métier d’hôtesse de caisse toutefois en posséder un en lien avec le domaine du commerce constitue toujours un plus sur un CV. Les diplômes tels un CAP Commerce ou un CAP employé de commerce multi-spécialités mais également un Bac Professionnel ayant pour spécialité les Métiers du commerce et de la vente sont les plus appropriés.

Outre un diplôme, c’est surtout une première expérience en vente, qu’elle se soit ou non déroulée au sein d’une enseigne de la grande distribution, qui peut s’avérer être un véritable atout auprès d’un futur employeur.

Nos autres fiches métiers :

hotesse de caisse metier grande distribution