Après Auchan, de nouvelles enseignes annoncent offrir une prime de 1000 euros pour les salariés mobilisés pour le Coronavirus.

L’information de ces deux enseignes a été quasi simultanée. Alexandre Bompard de l’enseigne Carrefour a annoncé sur le plateau de France qu’une prime de 1000 euros serait offerte aux salariés mobilisés dans les supermarchés et hypermarchés face au Covid-19.

Même son de cloche pour l’enseigne Intermarché qui annonce dans un communiqué de presse qu’une prime était prévu “ses unités de production agroalimentaires et ses bases logistiques intégrées”. L’enseigne affirme se préoccuper de la santé de ses salariés.

Face à cette situation inédite, le groupement des Mousquetaires annonce récompenser cette mobilisation en mettant en place une “rétribution annuelle exceptionnelle de 1000 euros”.

Concernant les primes en magasin Intermarché et Netto, s’agissant d’un groupement de chefs d’entreprise indépendants, le siège souhaite ainsi montrer l’exemple auprès des adhérents du groupement et “invite donc l’ensemble des chefs d’entreprises Intermarché et Netto à tout faire, outre les mesures de sécurité sanitaire qui là aussi sont l’absolue priorité, pour mettre en œuvre ce principe d’une rétribution annuelle exceptionnelle, destinée à l’ensemble de leurs collaboratrices et collaborateurs »

https://twitter.com/intermarche/status/1241074429486149636

Auchan va verser 1000 euros à ses salariés

Quelques heures auparavant, c’est l’enseigne Auchan qui a annoncé offrir une prime à l’ensemble de ses salariés. Le groupement justifie également cette prime pour « leur engagement sans faille » dans la crise que traverse le pays « pour saluer leur exceptionnel engagement dans la crise sanitaire ».

Suggérée en début de semaine par le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire, cette prime doit récompenser les salariés mobilisés pendant cette crise sanitaire qui touche le pays.

Cette prime forfaitaire est défiscalisée et désocialisée .

Source : LSA