Pour les salariés de la grande distribution, les fêtes de fin d’années représentent LE rush ultime. C’est un moment phare et incontournable pour l’ensemble des supermarchés et hypermarchés de France. C’est le moment de l’année où le chiffre d’affaires du magasin s’envole. 

En magasin, difficile de ne pas se sentir concerné par ces jours de grandes intensités. Pour les salariés, ces jours peuvent être éprouvants, aussi bien physiquement et moralement tant la pression est importante.

Le jour le plus long

1 La journée la plus longue : tu arrives à 4h du matin et tu ne sais à pas quelle heure tu vas finir

2 Tu doubles le montant de tes commandes (un peu au hasard parfois !) 

3 Tu te prépares à la fameuse question : “Et vous, vous travaillez le 25 décembre ?”

4 Le 24 décembre, les clients débarquent en courant au rayon poissonnerie (et saute sur le rayon foie gras, alors même qu’il y en aura pour tout le monde)

5 Le facing ne tient pas très longtemps (t’as intérêt à blinder ton rayon)

6 Tu n’auras pas de place pour placer ta palette : après l’ouverture du magasin, difficile de se faire une place pour la mise en rayon.

7 On va te demander de porter un pull de Noël (en laine) et tu vas avoir hyper chaud quand tu mettras en rayon

8 En rayon, on te demandera de porter une chemise (ou un noeud papillon) : pantalon noir, &  chemise blanche c’est le dress code. Si c’est très joli et très sympa, on apprend très vite que ce n’est PAS DU TOUT PRATIQUE pour travailler !

9 Tu touches (aussi) ton 13ème mois… et c’est plutôt une bonne nouvelle même s’il n’en restera plus rien au 1er janvier

10 Il faut garder le sourire en permanence pour les clients