Métier WTF

Les perles des managers de rayon en grande distribution

Vous avez été nombreux à raconter vos anecdotes sur la page Facebook et le compte Instagram. Avec toutes ces perles de manager aussi épiques, an a été obligé de faire une compilation des meilleures d’entre elles. Aujourd’hui, des histoires de chef, que seul Roger ne comprendra pas. Quelques perles.

Jour d’inventaire. J’explique à mon employé comment utiliser le MSI. Plus tard, je me rends compte qu’il fait n’importe quoi. Je lui dis : « Mais m**** on t’a donné des neurones, faut s’en servir ! ». Il me répond : « Mais moi, on ne m’a rien donné, que le MSI ».

Manager, je fais signer un contrat de travail à une étudiante et je lui demande : « Il faut que tu ajoutes tes initiales en bas de chaque page. » Quelques secondes après, je récupère le contrat. Elle avait écrit « initiales » en bas de chaque page. Ca commence bien !

Un jour mon chef est venu me voir avec un carton de capote en me disant : « Tiens tu dois connaître ou ça se range ça! T’as l’habitude! » C’était ma troisième semaine dans le magasin.

Pas le droit d’aller aux toilettes deux fois dans la matinée

Jour d’inventaire, je mets un stagiaire sur le rayon œufs pour les compter. Une heure après, je me rends compte que j’aurais dû être plus précise. Elle me comptait les œufs, œuf par œuf !

Je travaille dans un Leader Price et une fois avec mon collègue on est allé voir un autre Leader Price. Une fois arrivé des employés m’appellent Monsieur Le Directeur. Surpris, j’apprends plus tard que dans ce Leader Price il y avait un nouveau directeur qui devait arriver, mais que personne ne l’avait encore vu.

Un jour mon chef est venu me déverrouiller la porte des chiottes dans lesquelles j’étais. Il estimait que d’aller 2 fois aux toilettes dans la matinée c’était trop.

Pendant quelques jours, j’ai une stagiaire qui m’accompagne dans mon travail. Un jour, elle arrive en pleurs car elle avait mal à la cheville qui d’après elle était cassée. Je lui demande ce qu’il s’est passé et m’explique qu’elle s’est cassée la cheville quand elle était en 6ème, c’est-à-dire 4 ans auparavant. Le lendemain, elle pleure à nouveau parce qu’elle voulait aller fumer. Je lui explique que la pause était dans une heure. Je la rassure que ça va passer vite. Et là elle me répond : « Je pleure beaucoup parce que je suis schizophrène ».

Je suis manager au rayon parfumerie. Un jour je demande à mon employé pourquoi il changeait la tête de gondole de papier toilette en serviette hygiénique. Elle me répond : « Ba c’est la fin du mois chef ! ».

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.