Emploi

En 2030, la grande distribution sera un des secteurs qui embauchera le plus

En France, le secteur de la grande distribution est un secteur majeur de l’économie française. Et qui dit secteur important, dit vivier d’emplois incontournable. En France, la grande distribution reste un des rares secteurs à résister à la crise. En 2030, le secteur pourrait même devenir le premier créateur d’emplois en France.

L’hexagone compte près de 30 000 points de vente dont 1750 hypermarchés. En tout, ce sont près de 750 000 salariés qui travaillent dans ce secteur. Six groupes se partagent un chiffre d’affaires avoisinant les 200 milliards d’euros. 

De nombreuses opportunités d’embauche

Avec de tels chiffres, autant dire que les opportunités d’embauches dans ce secteur sont nombreuses. Toutefois, la mauvaise réputation qu’elle a engrangé ces dernières années est un fléau pour l’embauche, notamment auprès de la nouvelle génération.

Parmi les arguments qui les poussent à ne pas franchir les portes des enseignes : des salaires bas, des contraintes horaires (week-end, travail de nuit…). Le turn-over y est aussi important.

À cela, la grande distribution regorge d’autodidacte qui parviennent après quelques années de carrière à gravir les échelons. Certains employés finissent même par diriger leur magasin.

Une diversité de métier

De la caisse aux rayons, en passant par la logistique ou les sièges sociaux, le secteur de la grande distribution détient une large palette de métiers, certains accessibles sans qualification, et pour une majorité d’entre eux (85%), ces contrats sont des contrats à durée indéterminés. Le secteur recrute en permanence. Pour les jeunes qui recherchent un premier travail dans le commerce, la grande distribution est souvent une première étape avant d’évoluer.

Qui recrute ?

Les grandes enseignes recherchent régulièrement des candidats : Carrefour, Auchan, Décathlon, Système U, E.Leclerc, Lidl, Leroy Merlin. Des enseignes alimentaires aux enseignes spécialisées, les offres se multiplient.

Quels salaires ?

Les métiers d’hôtesses de caisse et d’employés de rayon commencent au SMIC.

Un chef de rayon touche en moyenne 1900€ par mois

Un directeur de magasin, selon les enseignes, peut dépasser les 6000€ par mois, l’éventail est large et le calcul du salaire se fait en fonction de l’expérience et de la taille du magasin.

Des métiers recherchés

Des métiers recherchés, parfois très bien payés : les magasins recherchent également des ressources rares : boucher, boulanger, poissonnier. Sur ces métiers, les candidats expérimentés sont rares. Et qui dit rare, dit salaire élevé. Un chef boucher peut toucher entre 3500 à 5000€ par mois.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.