Lancé en 2015, le supermarché en ligne néerlandais Picnic s’est rapidement développé aux Pays-Bas et en Allemagne, et envisage aujourd’hui le marché français.

C’est quoi Pic Nic ?

Depuis sa création, le supermarché en ligne Picnic a connu une croissance rapide. Il a été fondé par quatre entrepreneurs. Joris Beckers, Frederik Nieuwenhuys, Bas Verheijen et Michiel Muller. La start-up néerlandaise propose un service de livraison innovant de produits alimentaires.

L’objectif des fondateurs était de trouver une solution alternative aux livraisons multiples et nombreux déplacement des consommateurs nécessaires à l’achat de produits de plusieurs producteurs ou distributeurs locaux.

L’entreprise sert plus de 60 villes aux Pays-Bas et en Allemagne : ce qui représente 120 000 consommateurs et 5 000 en liste d’attente, l’entreprise a investi dans la construction de nouveaux entrepôts, comme celui d’Utrecht en 2019, avec 42 000m2 et plus de 200.000 emplacements de stockage répartis sur 3 zones de température différentes : congélation, froid et tempérée. 2019 fut d’ailleurs une année record pour l’entreprise avec plus de 350.000 clients aux Pays-Bas.

Livraison gratuite à domicile

Les supermarchés classiques proposent également des livraisons à domicile, mais il est à noter que Picnic est unique en son genre. L’enseigne livre gratuitement, tandis que d’autres facturent des frais de service livraison. L’achat se fait via une application mobile qui géolocalise le client et lui propose les produits disponibles localement.

En fonction des demandes des clients, la livraison est optimisée par un parcours qui peut être suivi. L’entreprise utilise des véhicules électriques. Ils suivent des itinéraires définis et livrent gratuitement et à des heures fixes, de sorte que les clients savent toujours quand ils vont réceptionner leurs produits alimentaires.

Pas de gaspillage

« Nous n’avons pas de magasins coûteux, mais des petits véhicules malins. » En effet Picnic a choisi d’effectuer ses livraisons à l’aide de minibus électriques. Le supermarché en ligne, est une entreprise de la tech qui gère ses stocks au plus serré afin d’éviter le gaspillage. Sa flotte de véhicules électriques distribue ainsi chaque jour des centaines de milliers de produits dont une grande partie est périssable, c’est ainsi que pour répondre à cette demande très spécifique, l’entreprise a développé son propre système de management d’entrepôt et est entré ainsi de plain-pied dans l’industrie de la tech.

« Il vous manque quelque chose ? » une fonction qui permet au client de choisir les produits à vendre.

Une centaine de nouveaux articles sont mis en ligne sur la plate-forme. Il s’agit souvent de produits de saison, bien que les clients puissent également ajouter leurs propres choix d’articles via la fonction « Il vous manque quelque chose ? » Si un produit est mentionné plus de cinq fois, Picnic l’ajoute automatiquement à sa gamme.

Le système se base donc sur l’auto-apprentissage. Plus il reçoit d’informations, plus il peut répondre avec précision aux besoins du consommateur. De cette façon, ce n’est pas le supermarché qui décide des produits qui sont ou non proposés à la vente, mais bien le client.

À la conquête de l’Europe

Actuellement, présente en Allemagne, l’entreprise continue à se développer rapidement. Elle a déjà ouvert trois nouvelles plateformes cette année, à Dinslaken, Düsseldorf et Oberhausen, et la quatrième arrivera bientôt à Dortmund. Le mois prochain, la société ouvrira également les portes de son plus grand centre de distribution à ce jour, à Langenfeld.

Après les Pays-Bas et l’Allemagne, Picnic est prête à attirer des consommateurs d’autres pays d’Europe. Le co-fondateur Joris Beckers avait pensé au Royaume-Uni, à l’Espagne et à la France, mais ce premier marché n’est plus envisageable semble-t-il, du fait du Brexit. L’expansion dans la seule Union européenne est plus probable et l’accent semble être mis principalement sur les grands pays. « Nous sommes déjà actifs aux Pays-Bas et en Allemagne avec succès », a déclaré le fondateur Joris Beckers dans une interview. « Alors pourquoi ne fonctionnerait-il pas en Angleterre, en France, en Espagne ou en Pologne ?».

Une expansion prévue en France

L’enseigne de supermarchés Picnic a décidé de s’implanter en France. Plus tôt cette année, la société de e-commerce a fondé à cet effet la filiale Picnic SAS à Paris. Le supermarché recherche également du personnel francophone, comme des recruteurs, des analystes commerciaux et des professionnels des médias sociaux.

La même source indique que Picnic en France, comme sur les autres marchés, doit faire appel à un autre grossiste qu’Edeka, avec lequel il travaille en étroite collaboration en Allemagne. Les contrats en France seront conclus avec la centrale d’achat Everest de Picnic, dont Edeka est un actionnaire majeur.