fbpx
Métier

La grande distribution offre des perspectives d’évolutions intéressantes (à qui veut bien s’investir)

Malgré les contraintes qu’on aime lui prêter, la grande distribution reste un secteur d’activité qui propose des carrières et des perspectives intéressantes à qui sait s’investir (beaucoup) et d’être motivé. Certes, les efforts sont longs mais ils paient tôt ou tard.

En bas de l’échelle, les salariés commencent souvent comme employé de rayon. Un premier pas nécessaire pour découvrir ce qui constitue une des tâches majeure de la grande distribution.

Puis d’employé, les plus motivés, et ceux qui acquièrent les compétences managériales et relationnelles, deviennent adjoint de rayon. Un premier pas pour réaliser les commandes et toucher à de nouvelles compétences. Le poste d’adjoint s’avère essentiel pour devenir ensuite autonome sur un rayon puis dans la gestion complète d’une équipe. Ce dernier peut gérer de 3 à 15 personnes en fonction de la taille du rayon.

Des postes à responsabilités pour les jeunes diplômes

La grande distribution fait son possible pour attirer de jeunes diplômés. Souvent après une Licence en commerce ou un Master, la grande distribution est un secteur de choix à qui souhaitent rapidement obtenir des responsabilités.

Les atouts sont considérables là où dans d’autres secteurs les responsabilités ne s’obtiennent qu’après 2-3 années d’expérience. Les évolutions y sont moins rapides.

Généralement, un chef de rayon fraichement embauché peut rester au poste 2 à 3 ans puis rapidement évoluer vers de nouvelles fonctions. Les évolutions sont aussi bien verticales qu’horizontales. Les chefs de rayon peuvent évoluer vers des postes de directeurs, sur des plus petites structures, ou vers des métiers transverses dans des services marketing, logistique ou achat.

Les enseignes sont nombreuses à donner leur chance à des diplômes issus d’école de commerce. Tous les profils ne peuvent prétendre à ces métiers.

Lire aussi : Les (vrais) salaires des salariés de la grande distribution alimentaire

Le critère de la personnalité et de l’investissement

Évidemment les places sont chères et la concurrence est forte. Seuls les meilleurs parviendront à gravir les échelons et à se servir du terrain comme tremplin.

La personnalité est un vecteur important pour évoluer. Pour cela, les enseignes repèrent les chefs de rayon motivés. Cela se fait au sacrifice du temps passé. Vous entendrez souvent la phrase suivante : « un chef de rayon ne compte pas ses heures ».

Les enseignes aiment les personnalités qui s’investissent. Mais c’est le cas dans de nombreux secteurs d’activités.

La passion est donc primordiale pour espérer se faire une place. Auquel cas, les chefs de rayon qui finissent par quitter le secteur possèdent des qualités pour retrouver du travail dans d’autres secteurs d’activité. 

Lire aussi : Les qualités requises pour travailler en grande distribution

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.