Actualité

La vie dans un supermarché en 9 questions

La grande distribution est indispensable pour la majorité des français. C’est même un rituel, au point que certains clients peuvent se sentir comme chez eux. Ce qu’on sait moins, c’est que comme tous espaces publics, les supermarchés ont des règles qui régissent la vie dans un magasin. Car non, on ne fait pas ce qu’on veut ! Revenons sur ces règles en 15 interrogations.

#1 Un client a-t-il le droit de manger un fruit en rayon ?

C’est monnaie courante en grande distribution. Les clients ont l’habitude de goûter certains fruits, du raisin par exemple, avant de les acheter. Or, c’est interdit. Cette pratique est considérée comme du vol. Seuls les fruits mis à disposition sur un stand ou disposé à un endroit dédié sont autorisés à la dégustation.

#2 Un client a-t-il le droit de boire une bouteille d’eau (ou de soda) en rayon et payer la bouteille en caisse ?

Oui. Consommer sur le lieu de vente est possible à condition uniquement de le payer à la caisse, même si elle est vide. Il est possible que certains commerçants interdisent cette pratique car ils n’ont pas les moyens de vérifier et contrôler les clients en magasins. Qui n’a jamais retrouvé des paquets vides dans ses rayons ?

#3 Un client peut-il ouvrir un gel douche pour sentir son parfum ?

Encore une pratique très répandue et oui c’est autorisé. Toutefois, les enseignes préconisent d’utiliser les échantillons et/ou les testeurs s’ils sont mis à disposition dans le rayon. Le client ne doit toutefois pas endommager l’emballage ou à sortir le contenu du contenant. Si c’est le cas, le magasin est en droit de faire payer le produit au client.

#4 Un client peut-il délotter un paquet de 4 yaourts dans un lot de huit ?

Un cas plus difficile. En théorie oui, mais l’exercice est plus complexe. En réalité, un magasin ne peut pas imposer aux clients la vente en lot. Le client reste libre. Mais pour cela, des produits à l’unité sont disponibles et le délottage pas nécessaire.

Concrètement, dans la pratique, les lots sont considérés comme des produits à part entière et les ventes groupées sont parfaitement autorisés. Un client n’est donc en cela pas autorisé à altérer les emballages. 

#5 Un client se blesse en glissant sur une feuille de salade. Qui est responsable ?

Plusieurs cas ont déjà fait la une des journaux. Le client peut mettre le magasin en responsable s’il s’agit d’une négligence de ce dernier. Exemple, si le client glisse sur une feuille de salade au rayon parfumerie, alors le magasin est responsable. En revanche, si cela se produisait aux rayons fruits et légumes, la responsabilité serait discutable.

Pour prouver la négligence, plusieurs éléments seront ainsi nécessaires comme la présence de témoins, la constatation sur place, la vérification de l’état du sol avec la direction du magasin.

#6 Un client casse une bouteille de vin dans le rayon, doit-il payer ?

En théorie oui, si c’est vraiment de la faute du client. Dans la pratique, les magasins sont conciliants et renoncent à faire payer les petits dégâts de ce genre, sous peine de perdre définitivement le client.

#7 Et autre cas, si le client casse cette bouteille de vin après son passage en caisse, le magasin peut-il la rembourser ?

En théorie non. Aucune raison n’oblige le magasin à vous rembourser la bouteille après l’avoir payé. Ceci dit, certains magasins peuvent autoriser un remboursement dans le cadre d’un geste commercial.

#8 Le client achète un vêtement sans l’essayer. Une fois chez lui, il revient sur son choix et souhaite se faire rembourser. Peut-il ?

Non. Une fois qu’un client achète un vêtement, il est responsable de son achat. Le délai de rétractation n’est pas le même que sur la vente en ligne.

Dans la pratique, certains magasins acceptent quand même de reprendre le produit en proposant un avoir. Toutefois, il faut absolument que le produit soit impeccable et encore étiqueté, sinon le remboursement est impossible.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.