Période marquée par la continuité du couvre-feu, la période P02 (du 25 janvier au 21 février) a rendu son verdict en termes de parts de marché. Résultat : Intermarché poursuit sa progression et les ventes en lignes progressent fortement.

Dans une période toujours aussi forte pour l’alimentaire (7,1% en valeur), les consommateurs continuent à plébisciter les circuits digitaux (+44% en nombre de transactions) au détriment des magasins (-4,6%). Au total, les ventes en ligne représentent 9,6% des achats (+2,,8 points). Ce sont 2 millions de consommateurs de plus : « plus de 7 millions de ménages ont réalisé en moyenne 1/3 de leurs achats de PGC sur Internet lors des 12 dernières semaines », explique Kantar dans son communiqué. 

Le Groupement des Mousquetaires affiche la plus franche progression (+0,7pt de Pdm). L’enseigne poursuit sur sa belle lancée de l’année 2020 en grappillant de nouveaux points de parts de marché. L’enseigne affiche la plus forte croissance de la période avec un gain de +0,7 point. L’enseigne atteint les 15,9% de parts de marché et confirme une nouvelle fois sa position de deuxième enseigne de grande distribution alimentaire.

Toujours devant Intermarché, E.Leclerc réalise également une belle progression avec +0,6 point pour atteindre les 22,3% de parts de marché.

Autre enseigne en progression, Lidl gagne +0.4pt et atteint les 6.6% de parts de marché. L’enseigne pèse près de 9% de Pdm en nombre d’articles, selon Kantar, « l’enseigne parvient à attirer 420 000 foyers supplémentaires et développe le niveau de fidélité de ses clients », explique Kantar dans un communiqué, « la cote d’amour s’améliore et Lidl est mieux perçue sur plusieurs fondamentaux du commerce comme le choix ou la promotion ».

Enfin, le Groupement U qui a confirmé une belle progression en 2020, confirme de +0.4pt à 11.2% de parts de marché sur la période. 

Source : Kantar – panel Worldpanel 2021.