Les étudiants salariés mobilisés au sein de l’enseigne durant la crise sanitaire liée au Covid19 ont reçu une prime. Sauf qu’il manque quelques centaines d’euros à celle-ci. L’enseigne allemande promet de rétablir la situation en août et de payer le restant dû de cette prime.

Selon Rue89, des milliers d’étudiants salariés de l’enseigne allemande Lidl ont reçu une prime Covid19 suite à leur mobilisation durant le confinement. Sauf qu’il manquerait des centaines d’euros à cette prime. L’enseigne aurait pris en considération le temps de travail du contrat et non les heures réellement effectuées par les étudiants.

Car face à l’épidémie, de nombreux étudiants ont travaillé bien au-delà de leur contrat établi à l’origine. L’arrivée de la prime était alors la bienvenue pour ces professionnels au même titre que les titulaires de l’enseigne.

Fin juillet, ils sont alors nombreux à ne percevoir qu’une partie de la prime promise. Lidl se justifie en précisant qu’elle n’a pas pris en compte les heures travaillées, mais plutôt les heures indiquées sur le contrat.

Des primes de 1000 euros chez Lidl

L’enseigne allemande Lidl s’est ainsi engagée au versement de cette prime. Une prime de 1000 euros a été versée aux salariés mobilisés durant la crise sanitaire : « cette prime a été payée sur le salaire de juillet », commente ce salarié de l’enseigne, « tous les salariés de l’enseigne en France ont la même prime, c’est-à-dire une prime 600 euros qui s’ajoute à la prime de 400 euros déjà reçue au mois de février », explique-t-il. Cette prime est toutefois versée au prorata des heures et sous certaines conditions.

L’enseigne avait toutefois été beaucoup plus discrète que ses concurrents sur le versement de cette prime. Lidl avait annoncé en mai dernier le versement d’une prime au prorata du temps travaillé.

Une rectification promise en août 

Suite à l’erreur, Lidl s’engage à verser le complément de cette prime aux près de 8000 étudiants salariés de l’enseigne. L’enseigne se défend de l’oubli et précise que « l’investissement des salariés étudiants qui ont effectué plus d’heures que leur base contrat durant la période Covid sera reconnu à hauteur de leur engagement ».

Lidl s’engage donc à verser le complément de la prime dû « sur la paie du mois d’août ».