Ce client pensait peut-être avoir flairé la bonne affaire. Afin de se prémunir d’une éventuelle pénurie après la ruée dans les supermarchés, un client avait acheté plus de 5000 rouleaux de papiers toilettes et près de 150 bouteilles de désinfectant pour les mains. Audacieux. Sauf, qu’avec l’échec de tentative de revente, il souhaite le remboursement.

Le consommateur, visiblement très visionnaire, avait la fâcheuse ambition de les revendre en ligne. Après avoir “essuyé” plusieurs revers et n’ayant pas réussi à les revendre sur internet, l’homme se retourne contre le supermarché et exige le remboursement de ses achats avant le confinement.

8 mois de stock écoulés… en 4 jours

Le client est un client d’un supermarché australien.

Dans une vidéo sur Youtube, le directeur de la chaîne de supermarchés a refusé de rembourser ce client pour le moins audacieux. L’occasion de rappeler que ces achats en masse étaient « absolument ridicule ». Le gérant du magasin précise également que 8 mois de stock on été écoulé en seulement 4 jours dans le supermarché.

Le client en question souhaitait le remboursement de 150 paquets de 32 rouleaux de papiers toilettes et 150 unités de désinfectant pour les mains.

Le gérant a également tenu à rappeler que le client en question n’avait pas fait ses achats en une seule fois. Il était parvenu en effet à rassembler plusieurs personnes afin qu’ils viennent acheter pour lui acheter en masse.