Dans une lettre interne, l’enseigne Cora a annoncé offrir une prime de 1000 euros à l’ensemble des salariés en récompense à la mobilisation des salariés contre la propagation du coronavirus.

À l’instar de presques toutes les enseignes de la grande distribution ont annoncé ou inviter offrir une prime de 1000 euros aux salariés. Auchan, Carrefour, Castorama, puis E.Leclerc, Système U, Lidl ou encore Intermarché l’ont annoncé publiquement. Quelques enseignes manquent encore à l’appel comme le groupe Géant Casino.

Dans une lettre interne, c’est au tour de Cora de répondre à l’invitation du ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Cette prime défiscalisée et désocialisée intervient dans un contexte de crise sanitaire de Covid-19 qui traverse le pays : “le secteur de la grande distribution alimentaire est en première ligne pour assurer la mise à disposition de produits indispensables à la vie de nos concitoyens aujourd’hui confinés chez eux, et notre entreprise assure parfaitement cette mission” assure la direction générale dans un communiqué interne.

Des mesures de protection pour la sécurité des salariés face au coronavirus

Pour “saluer le courage et la solidarité” des salariés “dans l’accomplissement de cette responsabilité essentielle”, le Directeur Général de Cora, Ludovic Chatelais, a tenu à revenir sur la principale préoccupation de l’enseigne qu’est celle “de protéger la santé des salariés ainsi que celle des clients”.

Le directeur général revient également sur les différentes mesures de sécurité : “mise à disposition de gants et de gels hydroalcooliques, écrans de protection en particulier en caisse, nettoyage renforcé des chariots, paniers, tapis de caisse, terminaux de paiement”. 

Ludovic Chatelais assure que “l’obtention des masques” devrait être “mis à disposition début avril” afin de “rassurer” les professionnels de l’enseigne “dans l’accomplissement de [leur] travail”.

“Nous avons connu ces dernières semaines une activité intense qui nous a contraints à devoir nous adapter à la demande de la clientèle, aux capacités de production de nos fournisseurs et aux contraintes imposées par la progression de l’épidémie”. 

Ludovic Chatelais, Directeur Général de Cora

Une prime en récompense à la mobilisation

Pour “récompenser” la mobilisation des équipes, Cora octroyera “une prime exceptionnelle de 1000 euros à toutes celles et ceux qui nous permettront de remplir durablement notre mission et de traverser au mieux cette crise”.

Cette prime sera discutée “avec les partenaires sociaux dans les jours à venir” a tenu à préciser le directeur général avant de terminer sa lettre par « je suis fier de votre dévouement et je m’associe à tous les applaudissements pour votre engagement et votre implication sans faille ».