Les dirigeants de la grande distribution se sont réunis avec Bruno Le Maire pour réfléchir aux problématiques liées à l’approvisionnement des magasins de la grande distribution. 

Comme l’Italie, la France et l’Espagne ont renforcé leurs mesures face à la pandémie du coronavirus.

Ce matin, le ministre a annoncé qu’ “il n’y aura pas de pénurie” afin de rassurer les consommateurs. Avec l’accord du ministre du Travail, Muriel Pénicaud, Bruno Le Maire a annoncé une série de mesures afin de faciliter l’approvisionnement des enseignes de distribution la nuit, pendant les heures de fermeture.

Les enseignes se veulent rassurantes. “90 a 95% des références sont disponibles [en magasin]. Il n’y a pas de difficulté en terme d’approvisionnement des denrées alimentaires (…) et il n’en aura pas, nous y veillons », insiste-t-il.

“Continuez à faire vos courses comme avant et nous, on fait notre travail.”

“La sécurité d’approvisionnement des Français en produits alimentaires et de première nécessité est aujourd’hui garantie et elle continuera d’être garantie dans les semaines à venir », assure le ministre de l’Économie Bruno le Maire

Le ministre a également indiqué que « les animaleries et les magasins d’alimentation pour animaux resteront ouverts ».

Lire aussi : Par crainte du coronavirus, les rayons de la grande distribution continuent de se vider à grande vitesse

Garantir la protection sanitaire des salariés de la grande distribution

Face à l’exposition des salariés de la grande distribution, les dirigeants se veulent rassurants. “Un guide de bonnes pratiques” sera mis à disposition des salariés de la grande distribution pour pallier les risques. Un effort de pédagogie apparaît nécessaire pour le gouvernement.

Nous n’avons pas plus d’informations supplémentaires sur l’édition de ce guide à l’heure actuelle. Ce guide devrait être édité dans la journée.

“Nous comptons sur le comportement responsable des Français” pour ne pas se ruer dans les supermarchés. Bruno Le Maire invite les clients à « ne pas se précipiter vers les réseaux de distribution et les grandes surfaces ».

La situation risque d’être tendue ces prochains jours.