L’heure était à l’émotion après le suicide d’un des employés du Leclerc de Vandoeuvre-lès-Nancy. L’homme de 30 ans s’est donné la mort par arme à feu le week-end dernier. Il ne supportait plus la pression et le harcèlement moral qu’il subissait.

Ce sont près de 100 personnes qui se sont rassemblés devant le Leclerc pour rendre hommage à Maxime. L’émotion était à son comble.

Les proches de Maxime étaient là, dont sa maman entourée d’autres salariés du magasin. Arrivée dans la matinée, sa mère s’est recueillie devant des fleurs déposées.

« Pas mort pour rien »

Le secrétaire départemental de Force Ouvrière a expliqué vouloir “dénoncer les conditions de travail dans la grande distribution et en particulier au Leclerc de Vandoeuvre ». Il a fait référence notamment à la lettre laissée par Maxime dans laquelle il explique les raisons de son geste. « Il ne faut pas que Maxime soit mort pour rien » a-t-il ajouté.

Source : France 3