fbpx
Actualité

Auchan va supprimer plus de 500 emplois en France (dans le cadre d’un projet de réorganisation)

La décision était annoncée, attendue. Auchan Retail France a annoncé aujourd’hui la mise d’un plan de réorganisation au sein de ses sièges. Au total, 652 emplois sont menacés de disparition. L’enseigne souhaite néanmoins en créer 135 nouveaux afin de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs.

Ce projet de réorganisation au sein de l’enseigne était attendu. L’annonce d’il y a quelques semaines concernait même plus de 1000 emplois.

Ce plan vise à supprimer des emplois au sein du siège Lillois. Aucun poste en magasin n’est concerné. Dans un communiqué, les postes menacés sont des salariés occupant “des fonctions siège et produits”, ainsi que des “services d’appui de l’organisation commerciale territoriale des activités françaises.

Nouvelles attentes des consommateurs et retour au local

La direction a exprimé sa volonté de mieux répondre aux nouvelles attentes du consommateurs. Le marché exige de la “réactivité et de la souplesse”. Auchan Retail France  cherche tend à rechercher davantage d’agilité, autrement dit faire évoluer l’entreprise avec des modes de travail “plus simples, plus ouverts et plus perméables au changement”. Ce plan de réorganisation prend des accents de transformation liée aux mutations numériques.

Autre volonté de l’enseigne, Auchan veut se repositionner sur le créneau “du bon, du sain et du local”. Un prisme que toutes les enseignes prennent aujourd’hui. Cela passera par une volonté de changer l’offre en magasin et en orientant ses magasins vers l’impact territorial.

Retour à l’équilibre en 2022

À terme, l’enseigne compte sur “un retour à l’équilibre financier et un changement profond à l’horizon 2022. En réduisant ses coûts de fonctionnement, l’ambition est de “réaliser 1,1 milliard d’euros d’économies”.

D’autres emplois pourraient toutefois être menacés, puisque Auchan compte également réorganiser ses activités logistiques.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

 

Vous êtes inscrits !