L’année 2020 ne commence pas sous les meilleures nouvelles. Après une année 2019 rythmée par les suppressions d’emplois en grande distribution, l’année se poursuit par de nouvelles menaces de pertes d’emplois. Auchan pourrait prochainement annoncer la suppression de 1000 emplois.

Ces suppressions d’emplois pourraient prendre la forme de départ volontaire. 1000 personnes pourraient être concernées. Selon Le Parisien qui révèle ces informations, les syndicats devraient être convoqués le 14 janvier pour évoquer la situation.

Ces plans de départs volontaires pourraient être le préambule d’un plan plus important courant 2022. En 2019, l’enseigne avait mis en vente déjà plusieurs points de vente. Ces mises en vente entameraient la suppression de plus de 700 salariés en cas de ventes non-réalisées.

Nouvelle menace sur l’emploi

L’inquiétude grandit. « C’est évident, 2019 a été une année décevante, on n’a pas senti de nouvelle dynamique, on a piétiné » précise dans les colonnes du Parisien Bruno Delaye, délégué syndical central de la CFTC.

Ces suppressions apparaissent inévitables tant le groupe accuse de graves difficultés financières. Auchan Retail France, qui emploie 50 000 salariés en France, a généré une perte nette de 1,145 milliard d’euros en 2018. L’enseigne perd également des parts de marché. Elle était sous les 10% début décembre.