Actualité

L’Intermarché vendait du vin français… mais d’Espagne

Le commerce réserve son lot de pratiques commerciales trompeuses. Un Intermarché du Gard, à Milhaud précisément, a été condamné pour avoir vendu du vin français… provenant d’Espagne. C’est une première en France.

Dans la pratique, faits qui datent de 2017, le vin espagnol, qui était conditionné en bag-in-box, était vendu au sein d’un rayon inscrit comme réservé à des vins français et régionaux. Sur un assortiment de 46 références au sein de ce rayon spécifique, 10 mentions étaient fausses ou abusives. Sur ces irrégularités, la moitié provient de vins étranges présentés comme des vins français.

L’emplacement qui produit avait tout pour tromper le client, c’est en tout cas ce que précise la justice dans une information relayée par Le Dauphiné. «  Il y avait un mélange dans les rayons ne permettant pas aux consommateurs de savoir ce qu’ils achetaient » mentionne le magistrat.

Le consommateur pouvait être perdu dans les linéaires de cette grande surface

La substitut du procureur

Lire aussi : Ils sortaient des caddies pleins à ras-bord sans passer en caisse

Pas la première fois

Ce que l’Histoire ne dit pas, c’est que ce magasin avait brûlé quelques mois auparavant, laissant 70 employés au chômage technique pendant plus de 3 mois. Selon le magasin, il s’agit d’une erreur de balisage et de négligence.

Toujours est-il que des faits similaires ont déjà été constaté au sein de supermarché. De nombreux producteurs regrettent parfois des actions commerciales dans lesquelles des vins espagnols sont vendus dans des rayons réservés à des vins français voire régionaux.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.