Actualité

Salariés d’un hypermarché, ils sont licenciés car ils refusent de travailler le dimanche

C’est une histoire qui a eu lieu en Bretagne, au sein d’un hypermarché Cora en Ille-et-Vilaine. Deux salariés ont licencié pour « faute grave » car ils refusaient de travailler le dimanche. Les deux salariés veulent faire entendre leur voix et poursuivre la décision au conseil des prud’hommes.

Un refus d’un travail dominical a donc coûté le travail à deux employés de cet hypermarché Cora.

Pour l’un des salariés qui travaillait dans l’Hypermarché depuis 18 ans, la décision a été soudaine. « Je ne pensais pas qu’on m’aurait virée comme ça au bout de 18 ans de boîte » concède-t-elle. Le second témoignant que le dimanche soit rester consacré « à la vie de famille, avec un loisir ».

Les deux salariés, démunis, entendent poursuivre leur employeur au conseil des prud’hommes.

Lire aussi : La liste des hypermarchés Carrefour directement concernés par des réorganisations

Une ouverture dominicale qui n’a jamais fait l’unanimité

L’ouverture de ce magasin tous les dimanches avait été décidé en mars 2018. Avant, l’ouverture n’était pas systématique. Seuls quelques dimanches étaient ouverts.

Toutefois, cette décision d’ouvrir tous les dimanches n’a jamais obtenu l’approbation totale des salariés de l’Hypermarché. Peu de volontaires affichaient leur envie de travailler ce jour. Faute de volontaires donc, l’Hypermarché avait dû obliger les salariés à venir. 

Une inspectrice du travail confirme qu’aucun avenant aux contrats de travail n’avait été ajouté concernant cette mesure. 230 salariés étaient directement impliqués dans la décision de l’entreprise. Interrogée sur Europe 1, l’inspectrice confirme que « l’accord du salarié peut être nécessaire lorsque les nouveaux horaires ou la nouvelle répartition des horaires constituent une modification du contrat de travail. ».

La suite va donc se décider en justice.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.